Comment éviter le trac avant de prendre la parole

Des chercheurs américains présentent, dans une étude publiée dans la revue Clinical Psychological Science, une stratégie qu’ils qualifient d’étonnamment efficace pour réduire l’anxiété liée au fait de parler en public.

Le stress avant de prendre la parole

Avant de prendre la parole, vous avez probablement remarqué que votre cœur s’accélère, vos mains deviennent moites, vous avez la gorge nouée ou encore vous avez soudainement chaud. En fait, ces signes sont pour le cerveau, qu’il doit se préparer à une situation hors de sa zone de confort.

On nous a tous déjà dit qu’il faut apprendre à se relaxer, à respirer profondément et garder son calme face à de telles situations, mais ça ne suffit pas toujours quand on est face à une situation vraiment stressante, qui est relative. En effet ,parler en classe peut être synonyme de grande anxiété pour les étudiants, il faut alors apprendre à voir les choses autrement.

Comment éviter ce stress ? L'étude

Le chercheur a mené cette étude avec 69 adultes, dont la moitié avait des antécédents d’anxiété sociale, à qui il était demandé de parler cinq minutes de leur forces et faiblesses avec seulement trois minutes pour se préparer.

Le groupe a été divisé en 2 parties :

  • le premier groupe : on leur a dit que le stress était bénéfique pour l’organisme et que c’était du bon stress, que ça aide à se dépasser et donner le meilleur de soi-même, en somme un discours qui a durer plusieurs heures sur tous les avantages du stress
  • le deuxième groupe : on ne leur a rien dit, ils n’ont pas été préparé

chacun des 2 groupes sont ensuite passé en parlant de 5 minutes

le jury s’est montré particulièrement méchant. Le deuxième groupe était très stressé, mais le premier groupe, étrangement non.

Ainsi, tout est dans la façon de présenter les choses, le cerveau assimile les choses et en conséquent agit selon les statistiques.

Autre exemple

Dans la même lignée, il est coutume de dire que les hommes sont meilleurs en mathématiques, nous avons dit à une étudiante en prépa de mathématiques de résoudre un calcul et dont il a été prouvé que l’égalité homme femme était identique, puis un second test où il lui a été au préalable dit que c’est un test où les hommes réussissaient mieux que les femmes.

Résultat : son cerveau a agit par ce l’influence faite et elle a eu de moins bons résultats au second test. 

Conclusion

Si vous êtes stressé avant de prendre la parole, pensez au fait que c'est tout à fait normal, il n'y a aucun problème à ça et tout le monde ressent du trac dans la même situation. Plutôt que de mal le vivre, dites vous que le stress est là pour vous aider, qu'il vous rendra meilleur.

Prendre le stress à son propre jeu, c'est la meilleure façon de le vaincre.

Il suffit de lire des articles sur les bienfaits du stress et des études à ce propos pour montrer que le stress n’est pas synonyme forcément de mal-être ou de honte et vous apprivoiserez bien plus facilement le fait de parler en classe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *